Débat philosophique

L'amitié : comment ce sujet est-il arrivé dans ma classe de Saint-Cyr-le-Châtoux en 2015 ?

Mercredi 29 avril 2015, 8h50 : information

J'arrive à 8h50. Tous les enfants sont là (il y a une garderie à partir de 8h30). Nous commençons à 9h. A 9h10, je découvre dans ma boîte mail un message qu'H. m'a envoyé à 8h20.


De : hxxxxxx@laposte.net
Date : 29 avril 2015 08:20
Bonjour Philippe,
Je ne veux pas qu'à la réunion tu parles du conflit entre moi, T. et D.
Si tu veux je t'explique:
​​ T. a brisé son amitié avec L. et j'ai eu peur qu'il fasse pareil avec la notre. Du coup je l'ai brisée avant qu'il le fasse.
Du coup c'est la guerre entre D. et T. contre moi.


Je l'appelle à mon bureau. Je lui dis que je ne comptais pas parler du conflit à la réunion mais proposer un débat philosophique sur l'amitié, ce que j'avais noté la veille sur la fiche d'inscription pour la réunion d'aujourd'hui. Je la lui montre.

Il semble rassuré. Je le félicite d'avoir écrit ce message et lui dis que sa phrase "​T. a brisé son amitié avec L. et j'ai eu peur qu'il fasse pareil avec la notre. Du coup, je l'ai brisée avant qu'il le fasse." est très intéressante.
Je lui demande si ça le dérange que je parle de cette phrase au moment du débat philosophique. Il me dit "Non, ça me va".

Mercredi 29 avril 2015, 8h50 : Réunion

Voici l'extrait de la réunion du jour où j'ai eu la parole suite à mon inscription.

Your browser doesn’t support HTML5 audio


Jeudi 30 avril 2015 : l'information chemine

Lors des réunions quotidiennes (30'), lorsque les sujets inscrits sur la feuille d'inscription sont traités et qu'il reste du temps, l'animateur demande s'il y a des choses "à l'oral". Dorian prend la parole...

Your browser doesn’t support HTML5 audio


Lundi 4 mai 2015 : moment philo

Les enregistrement suivants sont des extraits dans l'ordre et sans montage de ce moment philo.
Qu'est-ce que l'amitié ?

Your browser doesn’t support HTML5 audio


Des disputes ?

Your browser doesn’t support HTML5 audio


S'exclure est-il un problème ? + phrase du message

Your browser doesn’t support HTML5 audio


Est-ce qu'une rupture d'amitié est choquante ?

Your browser doesn’t support HTML5 audio


Qu'est-ce que l'amitié ?

Your browser doesn’t support HTML5 audio


Se voir souvent ou pas ?

Your browser doesn’t support HTML5 audio


Peut-on forcer quelqu'un à aimer quelqu'un d'autre ?

Your browser doesn’t support HTML5 audio


Discussion sur l'amour dans la première classe de Bernard Collot

Your browser doesn’t support HTML5 audio


Bernard : "Enregistrement effectué dans les années 60 dans mon école de Lantignié dans le Beaujolais

Nous ne faisions pas de moments philo, c’était au gré de ce que provoquait la vie, les échanges avec d’autres, nous ne savions même pas que nous faisions de la philo ! Mais les enfants discutaient beaucoup de tout pendant nos réunions quotidiennes.

Ces cassettes nous servaient pour la communication avec d’autres du réseau, certains réagissaient ou rebondissaient sur une autre cassette ou sur la même (ou par courrier) qui revenait ensuite à son point de départ. Celle-ci comme les autres a donc dù pas mal voyager. La discussion se prolongeait sur l’autre face et là il était question du baiser, des caresses et de leur sens (années 60 !!!), malheureusement effacée puis réutilisée ensuite pour des échanges avec une autre école pour la préparation d’un voyage-échange, (économies !)

C’étaient des filles et fils de petits viticulteurs, d’ouvriers agricoles, de femmes de ménage... les plus riches, les cathos, allaient tous à l’école privée !

Je n’intervenais pas dans les discussions, c’était le donneur ou la donneuse de parole qui relançait, mais il y avait une vieille habitude de la pratique et du micro.

Les bruits de fond sont dus à d’autres, en particulier les petits, bricolant ailleurs je ne sais quoi."

Des débats dans d'autres écoles

Pourquoi sommes-nous nés ? Avec les Korrigans à Sarzeau (Morbihan) dans la classe de Aurélien Guillo

Your browser doesn’t support HTML5 audio

De nombreux débats à la Rivaudière

C'est ici