Les ├ęchanges de savoirs

L'interaction entre pairs

Les travaux actuels de la faculté d'Aix tendent à montrer que c'est vraiment dans l'interaction entre deux élèves, par exemple en paires, qu'il y a apprentissage à travers des mini négociations. Il faut simplement que ce soit fait dans un cadre très structuré, très sécurisant. En effet mettre des élèves dans la situation déstabilisante de l'interaction, n'est pas forcément toujours très bien. Il faut qu'il y ait un cadre en même temps des références, des réponses et la pédagogie de contrat est tout à fait indiquée."

Halina Preszmycki, conférence le 27/03/1997 à Limoges

Les objectifs des ateliers d'échanges de savoirs

Reconnaître les savoirs des enfants, ce qui permet de :

  • Valoriser leur personne
  • Faire grandir l'estime qu'ils se portent
  • Leur donner une image positive d'eux-mêmes
  • Leur permettre de consolider leurs savoirs : on sait bien que ce que l'on sait transmettre aux autres.

Reconnaître la diversité des savoirs d'une collectivité.

  • Ouvrir les enfants sur les savoirs des autres. Si je m'ouvre aux savoirs des autres c'est la porte donnant sur l'ensemble des autres qui m'est ouverte car le " savoir est dans l'humanité ".
  • Leur permettre de reconnaître chez l'autre des compétences : même chez un plus jeune !

Créer un lieu d'expression d'échanges de savoirs.

Pour créer une dynamique d'apprentissages

Si je suis valorisé quand je transmets un savoir-faire cela me pousse à acquérir de nouveaux savoir-faire qui, à leur tour, lorsque je les transmettrai feront grandir l'estime que je me porte.

Catherine Chabrun, institutrice