Vivre le basculement, un bonheur… (2014)

J'avais passé une année précédente très difficile en raison de l’opposition de certaines familles à mes « méthodes ». Après avoir beaucoup hésité, il avait finalement décidé de courir le risque de rester en sachant les difficultés qui m’attendaient :

Depuis Toussaint, c'était le bonheur en classe. Mais ce 25 novembre, je crois bien que le système a basculé dans le 3ème type !!! Trop du bonheur. Je suis quasi certain que T a basculé hier.

Les grands sont en train de changer, et comme les CPs et les maternelles n'ont connu que ça, je prends un max de plaisir dans une ambiance sereine, studieuse et détendue. 25 novembre 2014, je m'en rappellerai :-)

Actuellement, les enfants Et moi sommes très heureux d'aller à l'école, et je ne vois pas comment ça pourrait changer. Les projets fleurissent de partout, les CPs s'aventurent vers de nouvelles activités. Tout le monde est autonome (la vraie autonomie). Bref, ça fait du bien de profiter de tout ça. Je ne vais pas montrer mon enthousiasme à l'école car j'ai compris que ça pouvait déranger certains. Donc, je fais comme si tout était normal, mais je sais(conscience) que depuis Toussaint et surtout hier qu'il se passe quelque chose de génial.

H. avec un énorme sourire ce matin.

T. qui se lance dans une recherche pour comprendre les multiplications entre grands nombres. Que T. soit enfin positif et fasse pour lui, pour comprendre, c'est ENORME. Pas besoin de bascule (comme pour T.) pour les CPs et les maternelles qui sont toujours restés dans le faire pour se faire plaisir ou pour vouloir comprendre.

Au moins une année à prendre du grand plaisir à l'école, et en ayant des horaires de rêve pour faire autre chose à côté !